ÉCOUTER L'INVISIBLE : CONFÉRENCE SANDRA VOLNY

03avr14h0016h00ÉCOUTER L'INVISIBLE : CONFÉRENCE SANDRA VOLNY

Détails

Voir le flyer de présentation.

En prenant comme champ d’analyse les bouleversements et dommages causés par les changements climatiques, Écouter l’invisible présente des travaux et études basées sur la pratique de « la survivance des espaces sonores » (Volny,2017), soit la présence dans notre environnement de traces sonores qui persistent et subsistent à leur propre disparition. Sandra Volny présentera une série de projets collaboratifs qu’elle a développés avec des équipes scientifiques ainsi que des communautés locales. Dans ces projets, le bruit de fond de l’océan Pacifique permet à des pêcheurs de naviguer, la voix enregistrée de la mer Morte révèle sa propre disparition, les traces sonores des particules de sable permettent de surveiller l’érosion des sols dans le désert du Nouveau-Mexique, et les vibrations de la glace en Antarctique donnent forme à ce que l’artiste nomme des « fossiles sonores ». Au cœur de ces différents projets, ces traces et tracés sonores ne concernent alors plus simplement un mouvement tourné vers le passé ; elles évoquent au contraire une renaissance. La pratique de « la survivance des espaces sonores » plaide alors pour une mémoire de ces espaces sonores, et pour une recomposition de ces histoires oubliées, ouvrant nos oreilles à un avenir possible ; un horizon qui intègre ces récits passés comme une méthode de survie.

SANDRA VOLNY est une artiste, postdoctorante FRQSC, dont la pratique artistique s’intéresse à la perception des espaces sonores. Son travail
s’articule autour de l’écoute, du son, de la recherche scientifique et d’enquêtes de terrain, donnant naissance à des installations, des vidéos et des parcours performatifs. Titulaire d’un doctorat en Arts et Sciences de l’Art de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, sa thèse porte sur le concept de « la survivance des espaces sonores », explorant la persistance du son dans les espaces à travers leurs constellations matérielles, sensorielles et sociales. Actuellement chercheuse postdoctorale au Département de sciences biologiques de l’Université de Montréal et au sein de la Chaire Médiane de l’Université du Québec à Montréal, elle a présenté son travail lors d’expositions individuelles et collectives au Canada, en France, en Allemagne et en Grèce. Ses œuvres font partie de collections nationales et privées, notamment celles du Musée d’art contemporain de Montréal, d’Hydro-Québec et de Majudia.

Conférence organisée par Pierre Baumann.

Plus

Horaire

3 Avril 2024 14h00 - 16h00(GMT+02:00)

Lieu

Amphi 1 Université Bordeaux Montaigne

Other Events

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer