<

COLINE DEGRUSON

DOCTORANTE

Pôle 

Écrits d’artistes, abstraction géométrique, François Morellet, art concret

cdegruson@yahoo.fr 

 

COLINE DEGRUSON

François Morellet (1926-2016) questionne dans son œuvre lidée de la contrainte quil démontre tout au long de sa carrière dartiste abstrait-géométrique. Depuis sa découverte de lArt concret de Max Bill en 1951, il cherche à systématiser sa proposition plastique tout autant qu’à la justifier par écrit. Ses écrits se conçoivent aussi bien comme support de l’œuvre que comme œuvre à part, tant leur prégnance est continue à travers les années. Un tel support théorique est reconnu par la critique comme complémentaire de son œuvre. En effet, nombre de ses écrits ont fait lobjet de publications voire même danthologies. Lartiste bénéficie à ce titre dun encart quasi systématique pour ses textes dans chaque catalogue dexposition personnelle. La critique est elle-même très empreinte de ces sources car Morellet est souvent cité daprès ses écrits. La compréhension de ces écrits seffectue donc en deux temps : le temps de l’écriture et le temps de la « réécriture » critique. Pour autant, ce matériau reste encore sous-exploité et cette étude propose une nouvelle interprétation de l’œuvre de lartiste à la lumière de ses écrits.

CURSUS ACADÉMIQUE

Thèse en cours : Les écrits de François Morellet : entre théorie et pratique.

2019 : Master recherche Art moderne et contemporain, Université Bordeaux Montaigne

ENCADREMENT DE LA RECHERCHE

Directeur de recherche

Richard Leeman

PRINCIPALES PRODUCTIONS SCIENTIFIQUES ET ARTISTIQUES

Articles à paraître : 

« François Morellet, Sol LeWitt et le paradoxe de la convergence formelle », dans « Impostures et vérités en arts », Les cahiers dARTES, à paraître, 2022

« François Morellet et la pensée systématique : len-jeu de la contrainte », dans « Systèmes : logiques, graphies, matérialités », Design Arts Médias, n°4, à paraître, 2022

 

Participation à des colloques : 

« Arts plastiques, François Morellet, Sol LeWitt et le paradoxe de la convergence formelle », intervention pour le colloque Impostures et vérités en arts, 24-25 février 2021, Université Bordeaux Montaigne

« Dans l’œil du Labyrinthe : le Groupe de Recherche dArt Visuel », séminaire Instituer le collectif dans la création, 13 mai 2022, Université Rennes 2

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer