<

ÉLINA MORENO

DOCTORANTE EN ARTS (HISTOIRE, THÉORIE, PRATIQUE)

Pôle Pratique

Mots clés : carrière d’extraction, œuvre en puissance, sculpter le paysage, marbre, espace négatif de la sculpture, potentialités d’un site, gestes d’extraction, réhabilitation

elina.chiorboli@gmail.com

Site personnel : https://elinamoreno.com

 

ÉLINA MORENO

Elina Moreno est professeure agrégée d’Arts Plastiques et doctorante en Arts (Histoire, Théorie, Pratique) à l’université Bordeaux Montaigne, rattachée à l’Unité de Recherche ARTES. Son travail de recherche, organisé autour d’un corpus artistique contemporain, est articulé à une approche pratique en lien étroit avec la recherche de terrain et une analyse épistémologique des modes de création engagés autour d’un site spécifique.

En proposant d’analyser les potentialités plastiques et esthétiques des carrières d’extraction, ses travaux évoquent les liens possibles entre le travail de sculpture, l’exploitation du territoire et les manières de sculpter le paysage.
L’extraction induisant la découpe, la taille et le travail de la pierre réactive des gestes sculpturaux élémentaires à l’échelle du paysage. Son travail permet de révéler une ambiguïté territoriale de ces espaces, entre abandon, usage industriel et réhabilitations. Les intérêts des artistes pour les carrières peuvent être multiples: comme sujet d’étude et d’observation, comme territoire en prise directe avec la production de ressources transformables, ou bien sujet à des données environnementales et sociales.

Cette recherche tente donc d’étudier la carrière à travers une pratique sculpturale expérimentale, dans son usage artistique contemporain, et enfin comme un écosystème complet constitué d’acteurs variés et régie par un système économique, social, culturel et écologique.

En parallèle de ce travail elle cocrée en 2022 l’association Bíos-Faire, un collectif d’artistes qui prône la biodiversité et l’écologie au cœur de ses manifestations artistiques. Ce collectif évolue grâce à un ensemble d’expériences mêlant recherche de terrain, ateliers, workshops, expositions et création d’éditions.

CURSUS ACADÉMIQUE

2023 Doctorat en Arts, ED Montaigne Humanités — Université Bordeaux Montaigne : « Sculpter le sol : potentialités plastiques des carrières d’extraction »

2022 – 2023 Préparation à l’Agrégation externe d’Arts Plastiques, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

2020 – 2022 Master Recherche Arts Plastiques, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

2018 – 2020 Licence Arts Plastiques, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

2017 – 2018 Licence Histoire de l’Art, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

2015 – 2017 BTS Design Produit, Lycée François Magendie, Bordeaux.

ENCADREMENT DE LA RECHERCHE

Directeur de recherche

Pierre Baumann

PRINCIPALES PRODUCTIONS SCIENTIFIQUES ET ARTISTIQUES

Publications : 

– « Mémoire de sol », in Johanna de Azevedo, Manon Guenard, Jaulène Lachaud, Élina Moreno, Marie Som, (dir.), Faire Cage : recueillir les expériences collectives, Pessac, auto-édition, 2024.

– « Diaphanous », in Pierre Baumann et Peter Soriano, (dir.), The Whiteness of the whale, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, «Un artiste, des étudiants», 2022.

–  « L’industrie marbrière », « Marmor » et « Réactiver les usages du lieu », in Johanna de Azevedo, Manon Guenard, Jaulène Lachaud, Élina Moreno, Marie Som, (dir.), Jardin Partagé : Métaphore de la recherche-action, Pessac, auto-édition, 2022.

– « Réactiver le déconstruit », in Pierre Baumann (dir.), Cairn, expérience sur le travail du regard, Pessac, micro édition Laboratoire des objets libres, 2021.

Communications et valorisation : 

Janvier 2023 : Intervention de l’association Bíos-Faire auprès des étudiants de CPES-CAAP (Classe Préparatoire aux Études Supérieures – Classe d’Approfondissement en Arts Plastiques, Lycée d’Arsonval, Brive-la-Gaillarde, 2023.

Octobre 2022 : Présentation du programme de recherche « Moby-Dick Project », Art et écologie, Université d’automne. Colloque international organisé par Sabine Forrero, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Pau. Intervenants : Pierre Baumann, Johanna De azevedo, Manon Guenard, Jaulène Lachaud.

Mai 2021 : « Cairn. Expérience sur le travail du regard », au colloque f (p)-Fonction Présence, dispositif de recherche création collectif et interdisciplinaire, dirigé par l’artiste et chercheuse Céline Domengie, Casseneuil, Lot-et-Garonne.

 

Conception graphique et suivi éditorial : 

Conception graphique du livre The Whiteness of the whale, Pessac, PUB, 2022.

Expositions collectives :

Mai 2023 : Faire Cage : recueillir les expériences collectives, organisé par l’association Bíos-Faire, Salle Alban Denuit, Maison des Arts, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

Janvier 2023 : Jardin Partagé, rétrospective d’expériences collectives, organisé par l’association Bíos-Faire, Salle Alban Denuit, Maison des Arts, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

Novembre 2021 :[Des] accord, Salle Alban Denuit, Maison des Arts, Université Bordeaux Montaigne, Pessac.

Avril 2021 : À perte de vue, en collaboration avec le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, La Jetée, Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, Bordeaux.

ACTUALITÉS

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer