<

GENEVIÈVE SELLIER

CHERCHEUSE ASSOCIÉE

Pôle 

Cinéma français, télévision française, fiction audiovisuelle, gender studies, histoire des représentations, réception, star studies

sellier.g@wanadoo.fr 

 

SITES PERSONNELS

Geneviève Sellier

Genre écran

GENEVIÈVE SELLIER

Geneviève Sellier est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay, agrégée de Lettres modernes, Professeure émérite en études cinématographiques à l’Université Bordeaux Montaigne, membre senior de l’Institut Universitaire de France (2008-2013). 

Spécialiste des approches « genrées » du cinéma et de la télévision, elle a publié notamment Jean Grémillon : le cinéma est à vous ([1989] 2012) ; Les Enfants du paradis de Carné et Prévert, étude critique ([1992] 2012) ; La Drôle de guerre des sexes du cinéma français, 1930-1956, avec Noël Burch ([1996 2005] 2019) ; La Nouvelle Vague, un cinéma au masculin singulier (2005) ; Le cinéma au prisme des rapports de sexe avec Noël Burch (2009) ; Ignorée de tous… sauf du public : quinze ans de fiction télévisée française, avec Noël Burch (Ina, 2014). Son dernier ouvrage sur le courrier des lecteur/rices de Cinémonde est sous presse aux Presses Universitaires du Midi.

Elle a co-dirigé L’Exclusion des femmes : Masculinité et politique dans la culture au XXe siècle, avec Odile Krakovitch (2001) ; Femmes de pouvoir : Mythes et fantasmes, avec Odile Krakovitch et Eliane Viennot (2001) ; Les Séries policières, avec Pierre Beylot (2004) ; Culture d’élite, culture de masse et différence des sexes, avec Eliane Viennot (2004) ; Policiers et criminels. Un genre populaire européen sur grand et petit écran, avec Raphaëlle Moine et Brigitte Rollet (2009) ; Cinémas et cinéphilies populaires dans la France d’après-guerre 1945-1958, avec Gwénaëlle Le Gras (2015) ; Danielle Darrieux : la traversée du siècle, avec Gwénaëlle Le Gras (2020)

Elle a créé en 2016 un site collectif de critique féministe des fictions audiovisuelles, « Le Genre et l’écran ». https://www.genre-ecran.net/

CURSUS ACADÉMIQUE

2021-2025 : deuxième mandat d’éméritat

2016-2021 : premier mandat d’éméritat

2010-2016 : Professeure à l’Université Bordeaux Montaigne

2008-2013 : Membre senior de l’Institut Universitaire de France

2003-2010 : Professeure en études cinématographiques à l’Université de Caen

2000 : Habilitation à diriger des recherches en Arts du spectacle (mention études cinématographiques) : “ Représentations filmiques et histoire culturelle : le cinéma français des débuts du parlant à la Nouvelle Vague ”, Université de Paris X Nanterre

1997-2003 : Maîtresse de conférences en études cinématographiques à l’Université de Caen (UFR des Sciences de l’Homme, Département des Arts du spectacle).

1987 : Doctorat de 3e cycle en Littérature et civilisation françaises (mention cinéma) : “ Les films de Jean Grémillon : essai d’analyse narratologique ”, Université de Paris III

1980 : D.E.A. de Lettres françaises et comparées (option cinéma), Paris III

1974-1997 : Professeur de Lettres modernes à l’École Supérieure d’Arts Appliqués Duperré (Paris)

1973 : Agrégation de Lettres Modernes

1972 : CAPES de Lettres Modernes 

1971 : Maîtrise de Lettres Modernes (option cinéma), Université de Paris VII

1970 : Licence de Lettres Modernes, Paris-Sorbonne, 

1969-1973 : Ecole Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses

ENCADREMENT DE LA RECHERCHE

Docteurs

2007 : Gwénaëlle Le Gras : « Catherine Deneuve, une « star » française entre classicisme et modernité », Université de Caen

2011 : Taline Karamanoukian, « Les figures de femme moderne dans les feuilletons de la télévision française, (1963-1973) », Université Bordeaux 3

2011 : Delphine Chedaleux : « Les jeunes premiers et les jeunes premières du cinéma français sous l’Occupation (1940-1944) », Université Bordeaux 3

2017 : Jules Sandeau : « The Unsinkable Kate : l’évolution de la persona de Katharine Hepburn et sa réception aux États-Unis », Université Bordeaux Montaigne

2018 : Camille Beaujeault : « Histoire culturelle d’une star de cinéma en France : Gérard Philipe, “le” jeune premier de l’après-Seconde Guerre mondiale (1946-1958) » (co-direction), Université Paris 1 Panthéon 

2019 : Camille Dupuy : « Généalogie du « family drama » : représentations des familles américaines dans les séries télévisées dramatiques familiales depuis les années 1970 », Université Bordeaux Montaigne

2019 : Arnaud Cassam-Chenaï : « Représentations et réception des films sur la Seconde Guerre mondiale en France à la Libération (1944-1950) : la concurrence des victimes », Université Bordeaux Montaigne

2021 : Lucile Marault : « Pas de printemps pour la liberté : histoire d’un projet de film de Jean Grémillon dans la France de l’après-guerre : Le Printemps de la liberté (1947-1950) », Université Bordeaux Montaigne

2021 : Sye-Kyo Lerebours : « “Se voir lesbienne”. Représentations de l’homosexualité féminine dans les fictions cinématographiques françaises au prisme de la réception communautaire lesbienne (1970-2019) » Université Bordeaux Montaigne

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer